Sécuriser les données et le site avec un certificat SSL

certificat SSL

Le certificat SSL ou Secure Socket Layer est un certificat numérique qui permet de sécuriser les échanges des utilisateurs avec un site web. Sans ce certificat, les hackers pourraient facilement avoir accès aux données sensibles des utilisateurs. Le certificat SSL se présente alors comme une carte d’identité des sites web.

Une sécurité par cryptographie

Plusieurs actions que vous feriez sur internet nécessitent la transmission de données personnelles. Il peut s’agir par exemple d’un numéro d’identification bancaire, notamment dans le cadre d’une transaction en ligne. Il peut également s’agir de vos adresses de messageries. Dans tous les cas, ces informations doivent être protégées pour éviter tout type de désagréments.

Une migration vers le protocole HTTPS

La plupart des sites sont actuellement sous HTTPS. Il s’agit d’un cadenas qui confirme aux utilisateurs que le site qu’il visite est sécurisé. Dans les faits, l’obtention du certificat SSL permet de crypter les informations échangées entre un site web et son utilisateur. De cette manière, seuls le destinataire et l’expéditeur pourront lire ces données sensibles. Notez que les adresses et les noms ne sont pas les seules informations qu’un hacker pourrait pirater. Sans le certificat SSL, des personnes de mauvaise moralité pourraient avoir accès à vos mots de passe et utiliser vos comptes dans un but funeste.

Un certificat obligatoire pour le référencement

Aujourd’hui, les plus grands moteurs de recherche comme Google vérifient si un site a le certificat SSL avant de le référencer. Les sites qui ne fournissent pas les garanties de sécurités nécessaires notamment dans la protection des données sensibles peuvent ne pas être référencés ou obtenir une mauvaise place dans le classement des SERP. Les propriétaires de site internet ont donc intérêt à obtenir ce certificat et migrer vers le protocole HTTPS. De manière générale, ces certificats SSL garantissent la sécurité des utilisateurs durant leur navigation ou lors de leurs achats en ligne.

Les matérialisations du certificat SSL

Dans un premier temps, les propriétaires de site web devront installer le certificat SSL sur leur serveur web. Par la suite, il devra faire une demande auprès d’une autorité de certification, qui s’assurera que le site est bien sécurisé. Ce n’est qu’après que le site pourra bénéficier d’une connexion sous le protocole HTTPS. À ce jour, il existe principalement 2 types de certificats SSL, qui correspondent au degré de protection nécessaire pour chaque type de site web.

La validation de domaine

C’est un certificat SSL gratuit pour les particuliers. La vérification effectuée par l’autorité de certification se limite à contrôler les renseignements généraux du propriétaire du site web. Cette vérification se fait par mail, et le propriétaire n’aura qu’à télécharger un fichier sur son serveur pour permettre et finaliser ce contrôle. C’est l’option la plus simple qui convient aux particuliers et aux petites entreprises.

La validation étendue

Le certificat SSL avec la validation de domaine n’est pas très satisfaisant. En effet, ce processus est totalement automatisé et n’offre pas les garanties de sécurités nécessaires. Le certificat payant, mais plus sûr se fait grâce à la validation étendue. Les grosses entreprises ont besoin de ce type de certificat pour optimiser au maximum le niveau de sécurité de leur site. L’autorité de certification ne se contentera pas de contrôler le domaine, mais fera des investigations plus poussées. Le demandeur de certificat aura même à transmettre certains documents sur ses activités et l’utilisation de son site.

Laisser un commentaire